Remplacement du régulateur d'alternateur

Le régulateur mécano/électrique d'origine semble avoir fait son temps.
La batterie, bien que neuve, montre rapidement des signes de faiblesses après quelques jours, je suspecte donc un régulateur d'alternateur fatigué (l'alternateur ayant été refait à neuf il est hors de cause) 

Voici une mesure prise avec le régulateur d'origine :

Au régime de ralenti, avec aucun accessoire électrique allumé, le voltage aux bornes de la batterie dépasse un peu les 13v, mais des qu'un appareil est allumé, surtout des dispositifs gourmands comme les pleins phares en même temps que la ventilation à fond, tout en restant au ralentit, le régulateur ne rempli plus sont rôle et la tension aux bornes décroit en dessous de 12.96v avant de décroitre doucement...
bref, le régulateur fonctionne, mais très mal, et n'est pas capable d'assurer une charge de qualité de la batterie...

Quitte à le remplacer, autant faire passer le tout dans le 3eme millénaire et s'offrir un régulation moins encombrante, et plus fiable.
J'ai choisi d'installer en lieu et place du régulateur Denso d'origine , un régulateur électronique de chez Hella.

Les talibans du 100% stock crieront au sacrilège, mais je m'en fiche, je n'ai pas envie d'appeler le TCS au milieu de la nuit pour une batterie à plat, sous couvert d'un respect absolu du "tout origine" , avec une technologie de plus de 50 ans pas fiable. Je laisse ce délire au allumés du bocal ! 


Le régulateur est un Hela ref :  5DR 004 243-091 et se trouve facilement sur le net pour quelques dizaines de francs.

 

La photo ci-dessus compare les deux appareils :

- A gauche le régulateur électronique Hella.
- A droite le régulateur électro/mécanique d'origine Denso
Les connecteurs sont strictement identiques, les points d'ancrages sont également les mêmes, seuls l'emcombrement et le poids diffèrent : l'électronique ne pesant que quelques grammes, quelques centimètres d'épaisseur, et est fait d'un boitier métal noir avec la carte électronique coulée dans une résine étanche.

Le montage est enfantin et ne prends que quelques secondes : le tout est "plug and play" à la place de celui d'origine.

 

Tout ceci étant monté, passons maintenant au essais, afin de s'assurer des résultats.
En théorie (comme indiqué sur le boitier) , le régulateur Hella offre une tension de charge de 14.3 V afin d'assurer une bonne charge de la batterie.

Toujours avec mon multimètre connecté aux bornes de la batterie, les résultats sont sans appels :

Au ralenti, sans aucun appareil électrique activé, la tension aux bornes est de 14.05v
Ce qui est déja très bien, puisque cela signifie que ma batterie peut être chargée uniquement avec le moteur au ralenti.

Avec de gros consommateurs de courants allumés : pleins phares et ventilation à bloc, la régulation fonctionne parfaitement, et toujours au ralenti, a tension grimpe à 14.23 v ce qui est très bien, puisque j'atteint presque la valeur de régulation de 14.3v annoncé par Hella, avec seulement un régime de ralenti.
En conduite lors d'un régime de fonctionnement "normal " du moteur, la régulation sera donc parfaite.

 

Conclusion : cette modification bon marché, rapide et simple, permet donc de s'affranchir de la crainte de la batterie à plat, l'ampèremètre du tableau de bord n'étant pas un chef d'oeuvre de précision afin de connaitre son état, je la recommande donc chaudement !
Pour information, voici ci-dessous le brochage du régulateur fourni avec l'appareil.